Energie Hydroélectrique

L’énergie hydroélectrique est issue de la conversion de la force motrice de l’eau qui entraine une turbine qui a son tour fait tourner un alternateur afin de produire du courant électrique. La construction d’une centrale hydroélectrique est très longues de l’ordre de dizaines d’années, car beaucoup de paramètre doit être prise en compte : vitesse de l’eau, la hauteur de chute, la pluviométrie, l’alluvionnement,… Ces paramètres affluent directement sur le type d’aménagement à effectuer, le type de turbine adéquat à installer, ainsi que la puissance de l’alternateur à utiliser donc au coût des investissements. Il y a aussi les impacts socio-économiques et environnementaux.

Il y a deux types de centrale hydroélectrique à Madagascar :

  • La centrale au fil de l’eau qui utilise directement la force du cours d’eaux pour entrainer une turbine afin d’obtenir de l’électricité. La quantité d’énergie produite est conditionnée par le débit (vitesse) de l’eau exprimée en m³/s.
Miharitra hatrany ny rano ao Sahanivotry
Rivière Manandona qui alimente la centrale hydroélectrique de Sahanivotry
  • La centrale à réservoir naturelle ou artificielle (Lac) où l’eau est retenu en amont par un barrage avant d’être amené à la turbine pour produire de l’énergie électrique. La quantité d’énergie produite est fonction du volume d’eau retenu dans le barrage. La centrale à réservoir présente l’avantage de moduler la production d’énergie en fonction des besoins à un temps donné. Elle permette aussi la maitrise de l’eau qui présente deux avantages : le premier pour l’irrigation des champs de culture, le second pour la maitrise des crues et de la sècheresse.
Lac Mantasoa
Lac Mantasoa: réservoir de la centrale de Mandraka